Rupture du ligament croisé antérieur

Le ligament croisé antérieur permet de stabiliser le genou et de tenir les os du bas des jambes en place sous les os des cuisses. Une rupture du ligament croisé antérieur peut être partielle ou complète, et cause énormément de douleur à l'animal. Il s'agit de la première cause de boiterie au niveau des pattes arrière et l'une des causes principales des maladies dégénératives des articulations. Une rupture du ligament croisé antérieur peut causer des dommages graduels et irréversibles au cartilage de l'articulation. Bien que ce trouble soit courant, on le considère comme sérieux et il requiert des soins vétérinaires immédiats. Dans la plupart des cas, il faut procéder à une intervention chirurgicale afin de stabiliser le genou. Moins on attend avant d'effectuer l'intervention, moins l'animal risque d'être victime d'autres blessures, telles qu'une deuxième rupture du ligament croisé antérieur à l'autre patte arrière.

Une rupture du ligament croisé antérieur peut survenir à cause de traumatismes aigus ou de blessures répétées. Ces ruptures se produisent souvent au cours d'activités physiques, telles que courir, sauter et se chamailler. Dans la plupart des cas, les propriétaires remarquent que leur animal trébuche et n'est pas en mesure de se relever, puis qu'il positionne sa patte de façon inhabituelle. Il est important de savoir que les animaux de toutes les races, de toutes les tailles, de tous les sexes et de tous les âges peuvent souffrir d'une rupture du ligament croisé antérieur, et que les animaux souffrant de surpoids ont plus de chances que les autres d'en souffrir. En aidant l'animal à avoir un mode de vie sain, on aide à diminuer les risques de rupture du ligament croisé antérieur.

Symptômes

  • Dos arqué afin de transférer le poids vers les pattes avant
  • L'animal s'assoit sur le côté sans raison apparente
  • Perte de masse musculaire
  • L'animal est réticent à utiliser une (ou les deux) des pattes arrière
  • L'animal est réticent à sauter, à courir ou à se lever
  • Boiterie soudaine à l'une (ou aux deux) des pattes arrières
  • Faiblesse

Traitement chirurgical

Il existe plusieurs traitements pour les ruptures du ligament croisé antérieur qui peuvent aider à apaiser la douleur lorsqu'on les combine à des anti-inflammatoires et à du repos. Ces traitements ne permettent toutefois pas de guérir entièrement la blessure. Dans ces cas, nous croyons qu'une intervention chirurgicale est la méthode qui donne le plus de chances de corriger le problème de façon permanente.

Il existe plusieurs méthodes chirurgicales et on en développe constamment des nouvelles. Lors de l'examen de l'animal, on détermine la méthode convenable dans le contexte. Après l'intervention, la rééducation dure de 2 à 4 mois. Dans la plupart des cas, on ordonne des anti-inflammatoires et des médicaments aidant à réparer le cartilage. Lors de la période de guérison, on encourage le propriétaire à aider son animal à garder un poids santé en contrôlant les portions de nourriture et en achetant des aliments sains. L'animal ne peut que faire de l'activité physique limitée. De longues marches contrôlées peuvent aider à éviter la perte de masse musculaire sans causer de l'épuisement au niveau des ligaments des pattes arrière. Certains propriétaires choisissent également la physiothérapie pour leur animal.

Si vous avez des questions concernant le traitement d'une rupture du ligament croisé antérieur, contactez-nous dès aujourd'hui.